L'ETAT D'URGENCE JOUE LES PROLONGATIONS

Face à la menace terroriste, désormais la règle sera : premier arrivé, premier en action. Le ministre de l’Intérieur a présenté ce mardi le nouveau "schéma d'intervention" censé mettre les unités d'élite - le GIGN, le Raid et la BRI- en ordre de bataille en cas de tuerie de masse."

débat

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !