C dans l'air du 05-05-2016 | LES FRANÇAIS HEUREUX AU TRAVAIL

Après les cabinets des médecins et les colonnes des magazines, le "bore-out" a franchi les portes du tribunal. Ce lundi 2 mai, le conseil des prud'hommes de Paris a examiné la demande d'un salarié qui reproche à son employeur de l’avoir privé d’activité, isolé puis licencié. Une "mise au placard" qui serait responsable de graves problèmes de santé, épilepsie, ulcère…Le "tout premier procès du bore-out en France", selon le conseil."

Politique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !