Une candidate de la société civile aux législatives

Si elle n'appartient à aucun parti politique, Lise Rieux ne cache pas que : «Le programme de François Fillon était celui qui me convenait le plus au premier tour de l'élection présidentielle. Pour le second tour, je ne sais pas encore pour qui je vais voter». Candidate de la société civile, cette columérine de 58 ans, mère d'un enfant et chef d'entreprise, n'en est pas pour autant apolitique. Elle partage les convictions de Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly-sur-scène et soutien actif de François Fillon pendant la campagne, avec qui elle participe à l'initiative «577 pour la France», comme le nombre de députés qui siègent à l'Assemblée Nationale.

«Cette initiative a pour objectif de faire émerger des candidats de la société civile aux élections législatives du mois de juin», explique Lise Rieux. «Depuis un peu plus d'un an, je travaille à ce projet en collaboration avec d'autres candidats de la société civile. Les thèmes de nos ateliers de travail sont : la réforme des territoires, la classe politique et la gouvernance, le modèle social et la solidarité de proximité, l'emploi, la formation et l'éducation. J'espère un renouveau à l'Assemblée Nationale. Parce que les partis politiques traditionnels fonctionnent trop souvent comme une communauté d'intérêts. Pour garder ma liberté de pensée de parole et surtout d'action».

Date de dernière mise à jour : 18/05/2017