Un mort dans une fusillade entre véhicules

Un homme est mort dans une fusillade entre plusieurs véhicules, dans la nuit de jeudi à vendredi 17 février, sur l'autoroute A55, près de la commune de Gignac (Bouches-du-Rhône). "Ça a été la grosse panique", a expliqué Paul au micro de France Bleu Provence. Témoin de la fusillade, cet automobiliste raconte la scène après avoir assisté de près à la course-poursuite.

D’un seul coup, il y a trois véhicules qui sont passés très vite, un du côté passager, c’était une Twingo noire, et de l’autre côté, il y a deux autres véhicules, qui sont passés, très près de nous.

Appelés sur place pour un accident vers 22h45, les pompiers ont indiqué avoir vu "une scène de fusillade gelée par la police". L'autoroute a été fermée à la circulation. Selon des témoins, deux véhicules ont pris en chasse un autre, la Twingo, qui a fait des tonneaux après un échange de coups de feu.

L'enquête s'oriente vers un réglement de compte

Cinq cent mètres plus loin, alors que plusieurs automobilistes avaient actionné les feux de détresse, des coups de feu tirés en rafale ont retenti. Un homme est alors sorti d'un des véhicules et a abattu le conducteur de la voiture accidentée.

Les poursuivants, au moins trois selon la source, ont incendié deux véhicules – La Twingo et l'une de leurs voitures – avant de prendre la fuite. Une heure plus tard, une BMW a été retrouvée brûlée à son tour aux Pennes-Mirabeau, et les enquêteurs pensent qu'il s'agit du troisième véhicule.

Cet homicide s'apparente à un règlement de compte, selon les premiers éléments de l'enquête. La victime, dont le corps a été totalement brûlé, n'a pas encore été identifiée.