Trudeau dénonce «l'acte terroriste» de Québec

Le premier ministre Justin Trudeau a dénoncé la fusillade de Québec, lundi aux Communes, la qualifiant «d’acte terroriste» contre les valeurs canadiennes.

«Ces personnes ont été visées uniquement parce qu’elles pratiquaient leur religion. Il s’agit d’un acte terroriste. C’est une attaque contre les valeurs les plus profondes et les plus chères aux Canadiens : l’ouverture, la diversité et la liberté de religion», a réagi le premier ministre, alors que reprenaient lundi les travaux parlementaires à la suite de la relâche du temps des Fêtes.

Au fond des choses

«Aux personnes blessées, aux familles des victimes, à la population de Québec et à tous les Canadiens, sachez que nous allons aller au fond des choses. Un tel acte de violence n’a pas sa place dans société canadienne», a poursuivi M. Trudeau.

Il a invité la population à ne pas se laisser intimider par cet attentat et à y répondre avec «amour et compassion» plutôt que par la «violence».