Sortie de l'euro: qui est pour, qui est contre ?

Hamon, Mélenchon, Le Pen, Fillon ou Macron ont tous des visions différentes de l'Europe, et donc, de l'euro. Le Figaro a analysé et comparé leurs propositions.

«Sortir de l'euro serait masochiste, voire suicidaire: nos concitoyens n'y consentiront pas», confiait Pierre Moscovici, commissaire européen dans Le Point du 16 février 2017. Et pourtant... C'est Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie, qui, dans son livre «L'Euro, comment la monnaie unique menace l'avenir de l'Europe», envisage cette option. Selon l'économiste, le seul moyen de renforcer la zone euro serait plus d'intégration économique et politique mais selon lui, «il est peu probable qu'il y aura des progrès suffisants pour entreprendre les profondes réformes de structure de la zone euro à une vitesse suffisante». D'où une solution de divorce à l'amiable et de scission de la zone euro.

Date de dernière mise à jour : 16/05/2017