Sofiane Ghazi accusé du meurtre prémédité

Les avocats de la poursuite entendent démontrer que Sofiane Ghazi avait planifié de tuer son bébé lorsqu’il a poignardé sa conjointe enceinte, lundi à Montréal-Nord. L’homme de 37 ans a d’ailleurs été formellement accusé mardi de meurtre prémédité et de tentative de meurtre.

Calme et quasiment impassible, le toxicomane a brièvement comparu par visioconférence au palais de justice de Montréal.

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a dépêché sur place la procureure en chef adjointe en matière de violence conjugale pour expliquer pourquoi une accusation de meurtre avait été retenue.