Qu'est-ce que le tout-numérique que promet Macron ?

Sur le terrain du numérique, Emmanuel Macron se démarque nettement de sa rivale Marine Le Pen, dont la proposition-phare dans ce domaine est l'inscription des libertés numériques au rang des libertés fondamentales protégées par la Constitution. Pour le candidat d'En marche ! (EM !), qui se positionne comme le candidat de l'innovation, « le numérique doit participer à l'exercice de la démocratie ». D'où son ambition de réduire la fracture numérique et de créer un « compte citoyen » permettant, d'ici à 2022, de réaliser l'intégralité des démarches administratives en ligne. Un « service public numérique de la justice » devrait aussi faciliter les démarches judiciaires des citoyens depuis leurs ordinateurs et smartphones. L'ex-ministre propose par ailleurs de mettre sur pied une « agence européenne pour la confiance numérique » et un « fonds européen » dédié à l'accompagnement des start-up. Les explications d'Adrien Basdevant, avocat spécialisé en droit du numérique.

Date de dernière mise à jour : 09/05/2017