Pour Emmanuel Macron, François Fillon a "perdu les nerfs"

françois Fillon a "perdu les nerfs" et le "sens des réalités" : d'après le diagnostic d'Emmanuel Macron, le candidat de la droite à la présidentielle n'a plus rien à faire en campagne. François Fillon a reporté de quelques heures sa visite au Salon de l'Agriculture, ce mercredi 1er mars, pour donner une conférence de presse au pied levé et annoncer sa convocation le 15 mars devant les juges d'instruction, au sujet de l'affaire qui les mêle, lui, son épouse et deux de leurs enfants, à une affaire présumée d'emplois fictifs. Emmanuel Macron, en visite au Salon de l'Agriculture le même jour, a réagi sur place, peu de temps après l'allocution de son adversaire.

Emmanuel Macron a réaffirmé son opposition "à une trêve judiciaire", alors que François Fillon a annoncé, au cours de la conférence de presse, son maintien dans la course à l'Élysée et dénoncé un "assassinat politique" dirigé contre lui. "Je ne suis pas favorable à la trêve judiciaire, je suis favorable à ce que nos institutions fonctionnement normalement, à ce que la justice puisse faire son travail normalement", a déclaré le candidat du mouvement "En Marche !" sur BFMTV. "Ne donnons pas au vote démocratique le rôle de l'absolution, ce n'est pas le sien", a ajouté l'ancien ministre dans les allées du Salon de l'Agriculture. Toujours candidat malgré des spéculations sur un éventuel retrait dans la matinée de ce 1er mars, François Fillon est attendu au Salon de l'Agriculture, porte de Versailles à Paris, à 15 heures. 

Date de dernière mise à jour : 18/03/2017