Plusieurs manifestations en Bretagne et à Nantes pour soutenir Théo

Ce mercredi soir, les départements de la Loire-atlantique et de l'Ille-et-Vilaine ont connu des défilés en soutien au jeune homme blessé grièvement par des policiers lors de son interpellation à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) jeudi dernier. 

Trois cents à quatre cents manifestants ont brièvement manifesté à Nantes ce mercredi soir dans le cadre d'un "rassemblement contre les violences policières et en soutien à Théo", le jeune homme victime d'un viol présumé lors d'une arrestation à Aulnay-sous-Bois en fin de semaine dernière.
    
Après s'être rassemblés vers 18h00, sous la surveillance d'un très important dispositif policier, les manifestants n'ont défilé que quelques minutes derrière une banderole "Solidarité avec Aulnay, justice pour Théo", criant comme slogans "Flic violeurs assassins, la police viole, assassine", ou encore "Zyed, Bouna, Adama, Théo, on n'oublie pas, on ne pardonne pas" et "Tout le monde déteste la police".
    
Après un tir de projectile en direction des forces de l'ordre, ces dernières ont répliqué par deux tirs de lacrymogènes, dispersant les manifestants, ne laissant sur place qu'une cinquantaine d'entre eux, pris dans une nasse, et qui n'en sortaient qu'après un contrôle d'identité. Six personnes ont été interpellées, selon la préfecture de Loire-Atlantique.

Date de dernière mise à jour : 10/02/2017