plus d'un Français sur deux ne sait pas pour qui voter

Pour les candidats, il peut être autant vecteur d'espoir que de désolation. Un sondage Odoxa, réalisé pour nos confrères de l'émission de France 2, 13h15, le dimanche, révèle qu'un électeur sur deux se montre indécis devant le scrutin qui se profile. À deux mois du premier tour, seuls 46% des Français savent vers quel candidat ils se tourneront une fois dans l'isoloir.

Au contraire, 53% des électeurs sont indécis. Les soupçons d'emplois fictifs qui pèsent sur François Fillon et Marine Le Pen, les polémiques créées par Emmanuel Macron et la triple division de la gauche sont des indices qui peuvent expliquer cette situation. Dans le détail, un tiers des Français (33%) ne sont pas du tout décidés et un sur cinq (20%) hésitent encore entre deux candidats.

Quel est le profil de ces indécis ? Ils sont surtout âgés de moins de 25 ans - 60% des jeunes qui veulent voter à la présidentielle n'ont pas fait de choix - et "sans proximité partisane" (68% n'ont pas fait de choix).

En revanche, 81% des sympathisants sont certains d'accorder leur voix à Marine Le Pen (18% d'indécis). 32% des sympathisants de gauche (hors PS) sont dans le doute, ils sont 29% au Parti socialiste. La situation est du même ordre à droite : 31% n'ont pas fait leur choix et 18% hésitent entre deux candidats.