Nouveau séisme au Népal: les secours à la recherche de survivants

Les sauveteurs s'activaient mercredi pour retrouver des survivants après un nouveau séisme meurtrier au Népal ayant déclenché glissements de terrain et effondrements d'immeubles, tandis qu'un hélicoptère américain était toujours porté disparu.

Des milliers de rescapés ont passé la nuit dehors, effrayés à la perspective de retourner chez eux après ce séisme de magnitude 7,3 qui a tué 65 personnes dans le pays, moins de trois semaines après la mort de 8.000 personnes dans un gigantesque tremblement de terre.

Cette nouvelle tragédie complique un peu plus la tache des secouristes qui tentent d'acheminer de l'eau, de la nourriture et des abris dans les villages reculés les plus touchés du pays.

L'armée népalaise a repris ses recherches aériennes pour localiser un hélicoptère des Marines participant aux opérations humanitaires qui a disparu près de Charikot, dans l'est du pays, avec six Marines et deux militaires népalais à son bord. Selon le Pentagone, des hélicoptères en vol à ce moment-là ont capté des conversations radio concernant un problème de carburant.

 

"Nous avons été informés de la disparition de l'hélicoptère américain, les opérations de recherche ont commencé", a dit Laxmi Prasad Dhakal, porte-parole du ministère de l'Intérieur népalais.

Dhakal a indiqué que 65 personnes ont été tuées par le séisme de mardi, dont l'épicentre s'est situé à 76 km à l'est de Katmandou, tandis que 17 ont trouvé la mort en Inde. "Nous nous étions concentrés sur la distribution d'aide, mais depuis hier nos ressources sont déployées à nouveau sur des opérations de recherche", a-t-il dit.

Ce dernier tremblement de terre a été ressenti jusqu'à New Delhi, à 1.000 km de là, et au Tibet dans la Chine voisine où une personne a trouvé la mort.