incendies dans le Sud-Est : secouristes blessés

Les pompiers continuent de lutter contre les flammes qui ravagent le sud-est de la France. Une vingtaine de secouristes ont été blessés, mardi 25 juillet, dont un brûlé au second degré dans le Var. Deux autres pompiers ont été grièvement blessés dans le Vaucluse, a annoncé le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, lors d'un déplacement en Corse.

>> Ce direct est terminé. Suivez la situation de mercredi dans ce direct

Les pompiers ont évalué à 1 800 hectares la surface ravagée par les incendies d'Olmeta-di-Tuda, près de Bastia, où 14 policiers ont été intoxiqués par les fumées. Par ailleurs, deux départs de feu ont eu lieu à 500 mètres d'écart en fin de matinée, près de Propriano en Corse-du-Sud. L'incendie, qui pourrait être volontaire, a directement menacé des habitations et un centre équestre, mobilisant 49 pompiers, et un individu a été interpellé.

 Dans le Vaucluse, cinq pompiers ont été blessés dont deux grièvement, d'après France Bleu Vaucluse. L'incendie a repris ce mardi à La Bastidonne, dans le massif du Luberon. 800 hectares de végétation sont déjà partis en fumée dans la région. 

 Dans les Alpes-Maritimes, à Carros, le brasier est fixé mais son foyer est toujours actif. La procureure de Grasse, Fabienne Atzori, a assuré que "plusieurs éléments laissent à penser que cet incendie est d'origine volontaire".

 En Haute-Corse, 15 policiers, dont 11 CRS, ont été légèrement intoxiqués par des fumées. Selon un bilan provisoire des autorités, 1 800 hectares ont brûlé dans le département.

 Dans le Var, au moins 7 pompiers ont été légèrement blessés et un autre a été brûlé au second degré. Si le foyer de La Croix-Valmer semble maîtrisé, un second feu à Artigues menace les habitations. 

 A Nîmes, un incendie a détruit 16 hectares en pleine zone urbanisée dans le nord de la ville. L'incendie ne se propage plus et aucun blessé n'est à déplorer. 

Date de dernière mise à jour : 26/07/2017