Mort subite du nourrisson

Pour éviter la mortalité liée à la période de sommeil, un nouveau-né devrait dormir dans la même chambre que celle de ses parents. Au moins pendant les six premiers mois, préconise l'American Academy of Pediatrics.

Les préconisations pour le sommeil des nourrissons changent avec les avancées de la recherche pédiatrique. D'après les dernières données, ce sera donc sur le dos et dans la chambre des parents. Les nouveaux-nés devraient dormir dans la chambre parentale dans un berceau pour minimiser les risques de mortalité liés à la période de sommeil, comme le syndrome de mort subite du nourrisson, selon les nouvelles recommandations de l'American Academy of Pediatrics (AAP).

Une telle pratique devrait être suivie pendant au moins les six premiers mois, et même jusqu'à un an, précise l'association médicale soulignant que faire dormir l'enfant dans la même pièce que ses parents réduit jusqu'à 50% le risque de mort subite. Ce rapport est présenté lundi à la conférence annuelle de l'AAP qui se tient à San Francisco (Californie) et est également publié en ligne dans la revue médicale Pediatrics.

Date de dernière mise à jour : 07/11/2016