Meurtre d’Alexia Daval : le mari évoque un complot familial

Les parents et la sœur de la jeune femme tuée en décembre en Haute-Saône sont entendus ce mercredi par le juge d’instruction après de nouvelles déclarations de Jonathann Daval.

L’enquête sur le meurtre d’Alexia Daval connaît un inattendu rebondissement. Les parents de la jeune femme de 29 ans, retrouvée morte et partiellement brûlée le 30 octobre dans un bois de Gray (Haute-Saône), ainsi que sa sœur, ont été convoqués ce mercredi matin par le juge d’instruction en charge de l’affaire.

Les proches de la victime - accompagnés de leur avocat, Me Jean-Marc Florand - sont entendus sur la nouvelle version livrée par Jonathann Daval lors de sa dernière audition le 27 juin. À sa demande, le mari d’Alexia, 34 ans, mis en examen depuis qu’il a reconnu le meurtre de sa conjointe à la suite d’une dispute, avait été extrait de sa cellule : selon nos informations, l’informaticien a évoqué pour la première fois devant le magistrat la piste d’un « complot familial ». Jonathann Daval serait revenu sur ses aveux pour se disculper. Il mettrait en cause notamment l'époux de la sœur d'Alexia.

Selon Jonathann Daval, les proches d’Alexia sont impliqués à un certain degré dans l’affaire. « C’est un tournant très délicat vers l’hypothèse des complicités », confie une source proche de l’affaire. « Jonathann Daval a des choses à dire », s’était contenté de déclarer son avocat, Me Randall Schwerdorffer, avant l’interrogatoire de son client.