Meurtre d'Alexia Daval : ces doutes qui pèsent sur le mari

Jonathann Daval a été interpellé lundi et placé en garde à vue. Les enquêteurs étudient l'hypothèse d'une dispute conjugale qui tourne mal, ce que le mari d'Alexia nie.

Le mari d'Alexia Daval, joggeuse de 29 ans retrouvée morte en partie calcinée en octobre dans un bois en Haute-Saône, a été interpellé lundi, avant d'être placé en garde à vue. Il est soupçonné d'avoir tué son épouse au cours d'une dispute conjugale.

Aucun témoin du footing. Aux enquêteurs, il a nié les faits et répété sa version selon laquelle la jeune femme était partie faire son jogging ce samedi matin. Mais les gendarmes ont des indices qui fragilisent terriblement son scénario. D'abord, il y a eu ce doute chez les gendarmes. Après des heures de porte à porte, ils n'ont pas trouvé le moindre témoin du footing d'Alexia ce samedi matin d'octobre. Du portable de la jeune femme était pourtant parti un SMS à destination de sa sœur. La teneur :"Je pars courir, j'essaye de passer te voir". Mais son téléphone était resté à la maison. Une dispute la veille au soir, évoquée par Jonathann Daval, porteur de griffures, les interroge également.

Date de dernière mise à jour : 31/01/2018