Meurtre d'Alexia Daval

C'est l'impensable qui est arrivé deux fois de suite». Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d'Alexia, ainsi que Stéphanie et Grégory Gay, la sœur et le beau-frère de la jeune femme sont revenus sur le sentiment de trahison qui les envahit depuis queJonathann Daval a avoué l'avoir étranglée en janvier dernier. Pendant trois mois, le mari de la joggeuse était apparu éploré et à bout de force auprès de ses beaux-parents notamment lors de la marche blanche en l'honneur d'Alexia. «C'est une trahison. On ne peut pas appeler ça autrement, on a deux deuils, on a perdu deux êtres qu'on aimait énormément et ça fait mal», confie le père de la victime. Pour cause, la famille de la jeune femme n'a jamais douté de la sincérité de celui qui appelait la mère d'Alexia «maman».