MAËLYS: QU'EST-CE QUE LE FIJAISV

Disparition de Maëlys - Cela fait plus de quatre semaines ce lundi 25 que la petite Maëlys a disparu. L'enquête a mis en lumière une source d'informations pour les enquêteurs: le FIJAISV. En effet, plusieurs sources, dont le frère du principal suspect Nordahl Lelandais, ont rapporté qu'une dizaine de personnes inscrites sur ce fichiers regroupant notamment des délinquants sexuels auraient été présentes lors de l'enlèvement de la fillette au Pont-de-Beauvoisin (Isère), dans la nuit du 26 au 27 août dernier.

Le FIJAISV n'est cependant pas un fichier "de pédophiles" ou "de violeurs". Toute personne ayant commis une infraction sexuelle ou violente est en effet susceptible d'y être inscrit, même si le jugement est encore susceptible de recours.

Mais surtout y sont aussi inscrites toutes les condamnations pour des délits punissables d'une peine d'au moins cinq ans d'emprisonnement (et éventuellement moins sur demande d'un juge). C'est notamment le cas des violences avec circonstances aggravantes (habituelles, sur une personne vulnérable, un policier, un conjoint, ayant entraîné des séquelles importantes...) et bien sûr la mort de la victime.

Les noms des auteurs de ces infractions sont ainsi conservés pendant 20 à 30 ans selon la nature de l'infraction commise. Elles peuvent cependant être effacées, notamment en cas de non-lieu, relaxe ou acquittement, sur ordre du procureur de la République ou en cas de mort de l'intéressé.

Selon le frère de Nordahl Lelandais, 10 personnes fichées se trouvaient sur place au moment de la disparition de Maëlys. Le parquet a refusé de confirmer ou d'infirmer cette piste. Les enquêteurs n'excluraient pas la présence d'un complice ou d'un commanditaire.

Date de dernière mise à jour : 02/10/2017