Macron: "Si quelque chose m'oppose au chef d'état-major

Le général de Villiers des armées sera reçu vendredi prochain à l'Elysée. Emmanuel Macron a confié au JDD lui accorder sa confiance s'il respectait la "chaîne hiérarchique".

Soufflante en vue au sommet de l'Etat. Le général Pierre de Villiers, chef d'état-major des armées sèchement recadré après ses réserves sur les économies demandées à la Défense, sera reçu vendredi prochain à 18h par Emmanuel Macron. Aucune précision sur l'objet de cette rencontre n'a été donnée, cependant le chef de l'État s'est confié dans les colonnes du JDD ce dimanche

 

"Il a donc toute ma confiance"
"La République ne marche pas comme cela. Si quelque chose oppose le chef d'état-major des armées au président de la République, le chef d'état major des armées change", a déclaré Emmanuel Macron au Journal du Dimanche. "Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis, ce n'est pas plus compliqué que cela", poursuit le chef de l'Etat qui explique: "Moi j'ai des soldats sur des théâtres d'opérations, des gens qui attendent beaucoup, je les respecte, je leur dois, la protection: l'intérêt des armées doit primer sur les intérêts industriels".