Macron remporterait le scrutin avec 62% des suffrages

Le candidat En Marche! a fait savoir ce mardi matin ne plus avoir de grands doutes quant à la personne qu'il nommera à Matignon en cas de victoire. Sans donner la mèche.

Emmanuel Macron a bien compris qu'il ne fallait pas brûler les étapes dans cet entre-deux tours. Depuis une semaine, il ne cesse de rappeler que rien n'est encore joué dans le duel qui l'oppose à Marine Le Pen.  

Reste que même si rien n'est joué, le favori des sondages se doit de réfléchir à la composition de son éventuel futur gouvernement. Ce mardi matin, Emmanuel Macron a fait savoir qu'il avait "un ou deux profils en tête", et qu'il hésitait encore entre un "homme et une femme". A ce petit jeu, les petits calculs vont bon train. Certaines voix ont d'ores et déjà postulé publiquement. D'autres se sont contentés de reconnaître certaines velléités. En cas de victoire ce dimanche, Emmanuel Macron nommera un Premier ministre qui sera susceptible d'être remplacé dès la fin du mois de juin, en fonction des résultats des législatives. La donne pourrait dès lors évoluer sensiblement. Voici néanmoins les personnalités qui émergent avant les élections de juin. 

François Bayrou, candidat (presque) assumé
Dans la campagne d'Emmanuel Macron, François Bayrou a toujours fait office d'exception. Depuis l'annonce de son soutien au candidat En Marche!, il reste à ce jour le seul responsable politique ayant bénéficié d'un accord d'appareil. Et si Emmanuel Macron avait insisté le 24 février sur le fait qu'il n'y avait "pas de ticket", cette seule considération fait du maire de Pau un candidat potentiel à Matignon. Ce dernier avait d'ailleurs fait savoir qu'il ne dirait "pas non à des responsabilités" si cela lui était demandé. 

Date de dernière mise à jour : 16/05/2017