Location meublée : quel régime ?

Le propriétaire bailleur d'un logement meublé a jusqu'au 1er février pour informer le fisc du choix du régime. Si ses revenus locatifs annuels sont inférieurs à 70.000 euros, il doit choisir le régime réel (qui permet de déduire les frais et charges liés au bien).

En revanche, si ses revenus locatifs annuels sont supérieurs à 70.000 euros, il devra choisir entre le régime réel ou le régime micro BIC (bénéfices industriels et commerciaux) avec abattement de 50% sur les bénéfices.