Jeux d'argent : pourquoi joue-t-on plus en Corse qu’en Auvergne ?

"Les jeux d’argent ont un rapport avec la croyance et la superstition"

La Corse est la région dans laquelle on joue le plus aux jeux d'argent, selon l’Observatoire des jeux (ODJ), qui s’est penché sur la répartition des joueurs par rapport aux régions. L’étude (publiée en septembre dernier) révèle qu’en 2014, les habitants de l’île de Beauté ont misé chacun en moyenne 963 euros sur les paris sportifs, le Loto, l’Amigo, les paris hippiques ou encore le poker… soit deux fois plus que la moyenne nationale (494 euros par personne).

Le sociologue, qui a étudié les casinos en Corse dans les années 1970 et 1980, raconte que l’histoire d’amour entre l’île et le jeu remonte à plus de cent ans. "Des facteurs historiques peuvent expliquer ces tendances", indique Jean-Pierre Martignoni-Hutin. "Les jeux d’argent ont aussi un rapport avec la croyance et la superstition. Dans certaines régions, la religion interdit le jeu. Mais dans d’autres, c’est le contraire. Comme dans les Dom-Tom, où les populations sont plus superstitieuses", poursuit-il, en notant que la Réunion et la Guadeloupe se trouvent dans le rouge sur la carte (plus de 617 euros de mises annuelles par habitant).

Outre la Corse, la carte de la répartition des joueurs, reprise par Le Monde, montre que l'on joue beaucoup dans les zones urbanisées (comme autour de Paris, Marseille ou Lyon), dans le Nord, sur la Méditerranée, ou encore dans les Dom-Tom. Tout sauf un hasard pour le sociologue des jeux d’argent, qui explique néanmoins qu’il ne faut pas "surinterpréter cette géographie ludique".

"Moins on épargne, plus on joue"

Cette répartition des joueurs peut également s'expliquer par des facteurs géographiques. "Si on joue plus en région parisienne qu’en Auvergne, c’est aussi parce qu’il y a plus de bureaux de la FDJ disponibles". Jean-Pierre Martignoni-Hutin note aussi que, proches des frontières, les mises sont moins élevées. En revanche, la carte ne montre pas les casinos présents dans les pays voisins. En Allemagne, par exemple, de nombreuses salles de jeux existent aux alentours de Strasbourg et Metz. Et elles accueillent les Français à bras ouverts...

Date de dernière mise à jour : 16/10/2016