François Fillon « présente ses excuses »

La contre-attaque suffira-t-elle à sortir de la tempête ? Lors d’une conférence de presse à son siège de campagne, à Paris, François Fillon a « présent[é] [ses] excuses aux Français » et a reconnu une « erreur », lundi 6 février. Mais il a aussi répété sa volonté de maintenir sa candidature à la présidentielle pour le parti Les Républicains (LR), malgré l’enquête préliminaire du parquet national financier, ouverte le 25 janvier pour « détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits ».
 

Date de dernière mise à jour : 13/02/2017