François Fillon : « Je présente mes excuses aux Français

Le candidat de la droite et du centre à l’élection présidentielle s’est défendu lundi 6 février contre des accusations d’emplois fictifs concernant sa femme. D’après lui, sa légitimité à se présenter à la présidentielle n’est pas remise en cause.

Lundi 6 février à 16 heures, François Fillon s’est exprimé en direct de son siège de campagne devant plus de 200 journalistes sur l’affaire d’emplois fictifs supposés de sa femme Pénélope.

François Fillon a expliqué que son épouse avait bénéficié d’une rémunération moyenne de « 3 677 euros nets, parfaitement justifiée ». Il a estimé que le travail de son épouse était « indispensable à ses activités d’élu » dans sa circonscription. « Elle n’a jamais été ma subordonnée », a poursuivi le candidat de la droite à l’élection présidentielle. « Elle a toujours été d’abord et avant tout ma compagne de travail et ma collaboratrice », a-t-il insisté.

Date de dernière mise à jour : 08/02/2017