Formation «bidon»: deux chômeurs attaquent Pôle emploi

Deux demandeurs d'emploi déposent un recours contre Pôle emploi. Soutenus par la CGT-Chômeurs ils dénoncent le niveau des formations financées par l'organisme.

Ils ont jugé leur formation en cuisine «bidon», et n'ont même pas pu passer les examens. Ce mardi, deux demandeurs d'emploi vont déposer un recours contre Pôle emploi en tant qu'organisme financeur du cursus. Ils sont soutenus dans leurs démarches par la CGT-Chômeurs qui est très critique à l'égard du plan «500.000 formations» lancé en 2016 et qui ne viserait qu'à «dégonfler les chiffres du chômage» selon elle. Le syndicat a appelé à un rassemblement devant la direction générale de Pôle emploi à Paris.

Les deux plaignants qui souhaitaient suivre un cursus en cuisine avaient été envoyés en juin 2016 auprès de l'organisme ISP par Pôle emploi, «de manière très précipitée», a expliqué leur avocate, Emilie Videcoq. «Conditions matérielles ahurissantes», «locaux quasiment insalubres», intervenant «formé pour dispenser des cours à des serveurs» et non à des cuisiniers: plusieurs stagiaires avaient dénoncé publiquement à l'automne leurs conditions de stage. France Inter avait publié des photos montrant notamment des crottes de rat sous le bar, dans le local où ils devaient procéder à la phase pratique de leur formation. Un rassemblement avait alors été organisé avec d'autres stagiaires devant le Pôle emploi de Neuilly-sur-Marne en janvier dernier, rapporte L'Humanité. À l'époque, l'un des deux plaignants a déjà été exclu de la formation, et l'autre non convoqué à l'examen.