"Fillon ne rassemble que les fillonnistes", déplore Lagarde

françois Fillon devrait bien être le candidat de la droite à la prochaine élection présidentielle. Si un retournement est toujours à prévoir, le comité politique des Républicains a réaffirmé "à l'unanimité" son soutien à l'ancien premier ministre. Malgré les nombreuses contestations, les départs en série et les appels à une nouvelle candidature, François Fillon est toujours debout. 

Une campagne présidentielle qui se fera cependant sans l'UDI, qui a décidé de lâcher le candidat après les nombreuses révélations politico-judiciaires. "Tout le monde a pu constater l'obstination de François Fillon à être candidat malgré son incapacité aujourd’hui à rassembler et à gagner l'élection présidentielle. Cette situation elle rend triste beaucoup de gens de droite et du centre", explique Jean-Christophe Lagarde. Invité de RTL, le président du parti centriste déplore que François Fillon ne parvienne à rassembler "ni les centristes, ni les juppéistes, ni les lemairistes, ni les sarkozystes... Bref il ne parvient à rassembler que les fillonnistes".

Nous sommes en train d'écrire la défaite d'une élection non perdable
Jean-Christophe Lagarde Partager la citation 
Les centristes vont se réunir dès mardi pour parler de la position à tenir dorénavant alors qu'Alain Juppé a définitivement tourné la page d'une candidature à la présidentielle. "Faisons le tour de nos dirigeants. Quelques uns iront derrière François Fillon, une partie chez Emmanuel Macron et les autres considéreront que cette campagne présidentielle perdue n'a plus d'intérêt", lance-t-il se tournant dorénavant vers les élections législatives.

Date de dernière mise à jour : 07/03/2017