Fillon exclut, de revenir sur sa candidature

François Fillon a de nouveau exclu, mardi 14 février, de renoncer à sa candidature à la présidentielle, alors qu’un groupe de parlementaires s’inquiète de la tournure que prend sa campagne après les révélations sur l’emploi présumé fictif de son épouse comme assistante parlementaire. Un retrait engendrerait « une crise majeure », avec un risque « d’effacement » de la droite durant cette campagne présidentielle, a déclaré M. Fillon lors de la réunion de groupe des Républicains (LR) à l’Assemblée :

M’étant entretenu avec les principaux candidats à la primaire, notamment Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, j’ai constaté qu’il n’y avait pas de solution alternative meilleure, et que le retrait aujourd’hui de ma candidature créerait une crise majeure. Une crise majeure à l’intérieur même de notre famille politique, et ensuite, poserait en réalité le problème de notre effacement de la campagne présidentielle.

Date de dernière mise à jour : 15/02/2017