Fillon annule un déplacement à cause de manifestants

rs de la métropole, les affaires poursuivent François Fillon et suscitent le mécontentement. En visite pour trois jours sur l'île de La Réunion, François Fillon tente de relancer sa campagne, qui marque le pas, dans la tourmente du "Penelope Gate". Une visite ponctuée notamment d'un meeting, dimanche 12 février, et qui doit se clore lundi 13 février, journée durant laquelle il rencontrera des représentants de la communauté musulmane et visitera la plus ancienne mosquée de France, Noor-al-Islam, à Saint-Denis, rapporte Réunion 1ère. 

Initialement, une visite au mémorial de la France Libre, situé place du Général-de-Gaulle à Saint-Denis était prévue à son agenda, avec un dépôt de gerbe. Mais la visite a été annulée, raconte un journaliste du Monde sur Twitter, à cause d'une vingtaine de manifestants hostiles à sa présence sur l'île, brandissant des pancartes "famille Fillon : assistée parlementaire" ou encore "Fillon voleur menteur". Jusque-là, la visite du candidat de la droite à la présidentielle s'était déroulée dans un calme relatif. En se rendant à la messe, dimanche 12 février, l'ancien occupant de Matignon avait déjà été accueilli par des casseroles. "Quand on voit nos hommes politiques qui se servent de l'Église pour dire qu'ils sont des gens biens, c'est fou", avait déploré une personne au micro de RTL.