en meeting près de Bordeaux, Macron fait applaudir Juppé

En meeting ce jeudi à Talence, près de Bordeaux (Gironde), Emmanuel Macron a rendu un hommage appuyé au candidat déchu de la primaire de la droite, Alain Juppé, chassant ainsi ouvertement ses électeurs orphelins.

«Il est allé jusqu'à me reprocher mon âge», a d'abord plaisanté Emmanuel Macron. Mais ce jeudi soir, le fondateur d'En marche, en meeting à Talence, près de Bordeaux (Gironde), a rendu un hommage appuyé au candidat déchu de la primaire de la droite, Alain Juppé. Chassant ouvertement sur ses terres, l'ancien ministre de l'Economie l'a même fait applaudir, recevant visiblement bon écho dans l'assistance.

 

«Les juppéistes, on en a déjà beaucoup !»

 

«Je voulais ici saluer celui qui est un grand responsable politique français, et un maire respecté qui a transformé très profondément sa ville», a ainsi lancé Emmanuel Macron en ouverture de meeting. Une façon de séduire ses électeurs orphelins? «C'est important de parler à cet électorat qui se cherche, de centre droit et de droite, et ne se reconnaît pas dans l'offre réactionnaire et opportuniste» de François Fillon, a-t-il déclaré peu avant dans le TGV le conduisant à Bordeaux. En revanche, a-t-il défendu, «moi, j'ai une offre moderne et réformiste qui tient les équilibres. (...) Les juppéistes, on en a déjà beaucoup. S'il y en a d'autres qui veulent venir, on a rien contre.»

 

Sur scène, Emmanuel Macron a également voulu «saluer la décision» d'Alain Juppé de renoncer définitivement à toute candidature.«Quand on a sa carrière, quand on a eu son engagement, reconnaître le besoin qu'a ce pays à la fois de renouvellement et en même temps d'extrême probité, ce n'était pas facile et il l'a fait. Il y a très peu de gens qui sont capables de faire ça», a-t-il souligné. Et de conclure, avant de se lancer véritablement dans son discours, qu'il «partage profondément le constat que nous sommes à un moment grave de notre pays. Nous ne sommes pas à un moment innocent, nous sommes à un tournant de l'histoire de la France !»

Date de dernière mise à jour : 10/03/2017