Emmanuel Macron veut interdire les téléphones portables à l'école

 jour J est arrivé. Emmanuel Macron a détaillé son programme lors d'une conférence de presse dans le VIIIe arrondissement de Paris, ce jeudi 2 mars. Dans les colonnes du Parisien, il dévoilait déjà quelques mesures. Le candidat d'"En Marche !" souhaite interdire l'usage du téléphone portable dans l'enceinte des écoles primaires et des collèges. 

Concernant la création des postes d'enseignants lors du prochain quinquennat, Emmanuel Macron souhaite créer "entre 4.000 et 5.000" quand il compte supprimer 120.000 postes de fonctionnaires globalement. "La logique du programme, c'est d'enlever les verrous qui font qu'aujourd'hui les gens ne bougent pas, ne changent pas de job, de région... Mais faire en sorte qu'une fois qu'on a enlevé les verrous, les gens ne se retrouvent pas à travailler sans filet", explique à l'AFP un proche du candidat. 

Dans son projet présidentiel, l'ancien ministre de l'Économie prévoit une prime de 15.000 euros pour les embauches en CDI des habitants des 200 quartiers prioritaires de la politique de la ville, une mesure de "discrimination positive assumée" par l'entourage du candidat. Plutôt que des "zones franches" avec des aides et des baisses de charges pour les entreprises s'installant dans les quartiers, M. Macron propose un système d'"emplois francs" qui concerne directement les habitants. 

Date de dernière mise à jour : 18/03/2017