Disparition d'Anne-Cécile Pinel en Croatie

Dans leur jardin, le dernier souvenir de leur fille disparue est un van que les parents d'Anne-Cécile gardent avec douleur et espoir. C'est avec ce véhicule  que la jeune fille a effectué son périple en 2014 jusqu'en Croatie en 2014. Il pourrait être "une clé pour la suite de l'enquête sur sa disparition là-bas".
 
Des parents qui ne désarment pas pour tenter de retrouver Anne-Cécile. Une association a été créée pour mobiliser les autorités et relayer toute information susceptible d'aider à trouver des indices, des explications, des témoins.  Toujours rien, et l'entourage de la jeune fille se sent "oublié". Mais pas question d'abandonner. Une pétition de 16 000 signatures sera bientôt transmise au procureur de la république de Lyon. 

Date de dernière mise à jour : 19/05/2017