des mesures pour empêcher la sécession de la Catalogne

La situation s’est tendue encore un peu plus samedi en Espagne, lorsque Madrid a annoncé des mesures radicales pour empêcher la Catalogne de proclamer son indépendance. 

L’Espagne a pris des mesures draconiennes pour empêcher la Catalogne de faire sécession, préparant la destitution du gouvernement de Carles Puigdemont qui a dénoncé la "pire attaque" contre sa région depuis la dictature de Franco

La manoeuvre du gouvernement de Mariano Rajoy, sans précédent et d’une ampleur inattendue, a immédiatement été suivie d’une manifestation indépendantiste réunissant 450 000 personnes samedi après-midi à Barcelone, selon la police locale. 

Carles Puigdemont, qui a pris la tête du cortège, a réagi dans la soirée par une déclaration télévisée en catalan, espagnol et anglais, dans laquelle il a accusé le gouvernement espagnol de lancer "la pire attaque aux institutions et au peuple de Catalogne depuis les décrets du dictateur militaire Francisco Franco". 

Date de dernière mise à jour : 22/10/2017