Comment expliquer la remontée de François Fillon dans les sondages?

Pourtant mis en difficulté par plusieurs affaires, et après avoir sensiblement baissé dans les sondages, François Fillon opère une remontée, et se classe deuxième dans les intentions de vote au premier tour de la présidentielle, selon un sondage Elabe 

Après quinze jours compliqués, François Fillon remonte la pente. Le candidat de la droite, qui avait enregistré une baisse significative dans les dernières enquêtes d'opinion après la révélation de plusieurs affaires concernant des emplois fictifs dont auraient bénéficié son épouse et ses enfants, bénéficie d'un net rebond, selon un sondage Elabe pour BFMTV et L'Express publié ce mardi. 

En effet, alors qu'il se classait troisième avec 17% des intentions de vote au premier tour dans notre précédente enquête d'opinion publiée le 8 février dernier, François Fillon repasse devant Emmanuel Macron. Avec désormais 20 à 21% des intentions de vote, il reprend la deuxième place du classement. Comment expliquer ce phénomène, deux semaines seulement après sa forte chute?

L'absence de plan B

La remontée de François Fillon peut notamment avoir été facilitée par l'absence de plan B concret en cas d'abandon de sa candidature. Comme l'explique le directeur de l'institut Elabe, Bernard Sananès, ce manque d'alternative peut avoir transformé ce qui était au lendemain de la primaire un vote de conviction, en un choix de raison de la part des électeurs de droite, qui ont compris qu'il n'y avait pas d'autre solution.

 

Le plus dur est-il passé pour le candidat Fillon? L'avant-dernier sondage, qui le plaçait en troisième position avec 17% des voix, loin derrière Emmanuel Macron, avait été réalisé au lendemain de sa conférence de presse, soit au moment le plus délicat pour l'ancien Premier ministre. Depuis, ce dernier a opéré une stabilisation, puis la remontée de ce mardi. A noter que la reconquête de François Fillon se fait surtout chez les retraités. C'est en effet auprès des plus de 65 ans que le candidat de la droite fait son meilleur score (35 à 38% des intentions de vote).

"Après l'épisode émotionnel, médiatique, passionné, on revient à la raison et on se pose la question de savoir qui peut être président de la République de façon compétente, avec un projet compétent, pour redresser la France. Petit à petit, il va apparaître que le plus crédible est François Fillon", a fait valoir sur BFMTV le député LR des Alpes-Maritimes, Jean Leonetti, qui co-signe le projet santé du candidat de la droite. Et d'ajouter: "Quand ça descend puis que ça remonte, c'est plutôt un bon signe". 
L'essoufflement d'Emmanuel Macron

Le candidat de la droite bénéficie par ailleurs de l'essoufflement de son rival Emmanuel Macron, en baisse notable dans les sondages. Le candidat du mouvement En Marche! a traversé une semaine difficile, marquée par une polémique sur son absence de projet, mais aussi par ses propos sur la colonisation, tenus en Algérie.

Un passage à vide qui se concrétise par une baisse de 5 points dans le sondage de ce mardi, et permet ainsi à François Fillon de repasser devant.

Date de dernière mise à jour : 23/02/2017