Classement sans suite. quel avenir judiciaire pour Fillon?

L'avenir judiciaire de François Fillon, soupçonné d'avoir attribué un emploi fictif à son épouse, pourrait se dessiner dans les prochains jours. Classement sans suite, citation directe ou information judiciaire... L'Express fait le point sur les trois hypothèses actuelles.
 
L'issue est proche. Selon Le Parisien, l'enquête menée par le Parquet national financier (PNF) sur les soupçons d'emplois fictifs de Penelope Fillon touche à sa fin. Les policiers de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) devraient rendre au PNF dans la semaine un "rapport de synthèse" sur leurs investigations, qui ont été étendus à deux des enfants du couple. L'enquête a été ouverte pour "détournement de fonds publics et abus de biens sociaux". 
 
Trois options s'offrent à Eliane Houlette, procureur de la République financier: le classement sans suite, la citation directe devant un tribunal correctionnel ou l'ouverture d'une information judiciaire. L'Express fait le point sur ces différentes possibilités, qui décideront de l'avenir politique de François Fillon. 
 
Le classement sans suite
C'est l'option dont rêve François Fillon. Si les investigations ne mettent en lumière aucun délit ou que l'infraction est "insuffisamment caractérisée", le PNF peut décider d'un classement sans suite. Cela mettrait un terme à l'enquête et aux ennuis judiciaires du candidat à l'élection présidentielle. "Il n'est pas à l'abri qu'une association anti-corruption dépose une plainte par la suite", glisse toutefois à Marianne Didier Rebut, professeur à l'université Panthéon-Assas et spécialiste du droit pénal. 

Date de dernière mise à jour : 16/02/2017