Ce que François Fillon a dit pour se défendre

François Fillon a tenu une conférence de presse lundi 6 février pour s’expliquer sur les accusations d’emplois fictifs concernant sa femme et deux de ses enfants. Retour sur son intervention en quelques extraits

 

►Sur l’emploi de Pénélope Fillon

« Oui, j’ai employé mon épouse comme collaboratrice, elle a ensuite été la collaboratrice de mon suppléant, elle est encore redevenue ma collaboratrice par la suite. Elle a donc occupé ce poste pendant 15 ans et ceci pour un montant moyen de rémunération mensuel de 3 677 € nets ; salaire parfaitement justifié pour une personne diplômée de droit et lettres. »

►Sur les soupçons d’emploi fictif

« Tous les élus savent bien que ce métier (NDLR attaché parlementaire) recouvre les tâches les plus diverses (…) Ils savent que ce métier est fait de tout un tas d’actions modestes, souvent accomplies par le collaborateur parlementaire dans l’ombre, parfois seul, et qui peuvent paraître anodines à certains mais qui sont indispensables à la démocratie locale. Pendant toutes ces années, mon épouse a pris en charge ces tâches simples mais essentielles. C’est elle, avec ma secrétaire, qui a géré le courrier que l’on m’adressait, c’est elle qui a tenu mon agenda pour les événements locaux, les inaugurations, les manifestations sportives et culturelles, les remises de décoration. C’est elle qui a travaillé sur mes interventions dans la Sarthe, elle m’a représenté dans des manifestations culturelles locales, c’est encore elle qui a reçu et renvoyé vers les entreprises de la région, les CV et les demandes d’emploi que les Sarthois m’adressaient. C’est toujours elle qui a traité les réclamations de ces derniers lorsqu’ils rencontraient des difficultés administratives. Et la liste de ce qu’elle a fait ne s’arrête pas là. Son salaire était parfaitement justifié, parce que son travail était indispensable à mes activités d’élu ».

Date de dernière mise à jour : 08/02/2017