Carole Delga, la présidente d'Occitanie porte plainte

La présidente de la région Occitanie a déposé plainte après avoir reçu des menaces de mort. Des menaces directement liées aux incidents lors de la session du conseil régional la semaine dernière à Montpellier

La semaine dernière lors de l'assemblée plénière du conseil régional d'Occitanie au parc des expositions de Montpellier, une vive altercation avait opposé la présidente de la région, Carole Delga et un élu du Front National, Emmanuel Crenne, conseiller régional du Lot. Carole Delga s'était fermement emparé du micro de l'élu pour lui couper la parole. Un geste qui avait provoqué de vives réactions de la part du Front National.

Depuis, un message anonyme a été posté sur le site du conseil régional, faisant allusion directement à cet incident, un message insultant et menaçant selon nos confrères de France Trois

"Honte à Carole Delga qui ose enlever le micro d’un élu Front National. Cette info circule sur tous les médias. Bande de pourris de gauchiasses. Vous êtes la honte de la France et un jour on massacrera tous les socialos de merde. En espérant que la famille Delga se fasse égorger prochainement dans un attentat."

Carole Delga a déposé plainte pour outrage et menace de mort.

De son côté le Front National s'est désolidarisé de ce message, dans un communiqué, la présidente du groupe frontiste à la région, France Jamet condamne les menaces proférées à l’égard de Madame Delga. "Nous apprenons ce matin, sur les réseaux, le dépôt de plainte de Carole Delga pour outrage et menaces de mort, reçus par courriel anonyme. Les élus du groupe FN RBM condamnent sans réserve, comme le Front National l’a toujours fait, toutes les violences, d’où qu’elles viennent et à l’égard de qui que ce soit !"

Date de dernière mise à jour : 09/02/2017