Carnet de santé, allocations familiales, prix du gaz, ..

Hausse du minimum vieillesse, de la prime à la naissance et des allocations aux familles monoparentales ou nombreuses modestes, baisse de l'allocation aux parents de jeunes enfants ... Voici les principaux changements à compter de ce dimanche 1er avril.

Plusieurs lois, directives, ordonnances et autres réglementations entrent en vigueur ce 1er avril 2018. On retiendra, entre autres, la revalorisation des allocations familiales, du minimum vieillesse, mais aussi de la prime pour changer sa chaudière au fioul, la baisse des tarifs réglementés du gaz. Parmi les nouveautés : l' «eCall», désormais obligatoire dans tous les nouveaux véhicules mis en circulation en Europe, ou encore le nouveau carnet de santé.

Prestations sociales

Minimum vieillesse : L'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) augmente de 30 euros, à 833 euros par mois pour une personne seule. Le décret permettant cette hausse est attendu d'ici au 1er avril, selon la Direction de la sécurité sociale. D'autres revalorisations exceptionnelles de 35 euros au 1er janvier 2019 et 35 euros en janvier 2020 sont prévues dans le budget 2018. Plusieurs prestations vont augmenter de 1% au 1er avril, en ligne avec l'inflation, selon le ministère des Solidarités et de la Santé.

Le Revenu de solidarité active (RSA) passe à 550,93 euros par mois pour une personne seule résidant en métropole.

La prime d'activité, aide aux travailleurs à revenus modestes, va atteindre 531,51 euros pour une personne seule sans enfant.

L'Allocation aux adultes handicapés (AAH) passe à 819 euros maximum. L'AAH doit par ailleurs connaître des revalorisations exceptionnelles au 1er novembre, à 860 euros, et au 1er novembre 2019 pour atteindre 900 euros.

Date de dernière mise à jour : 02/04/2018