Canicule de juillet : légère hausse des décès

La mortalité, tous âges confondus, a augmenté dans la région Auvergne-Rhône-Alpes au cours de la semaine du 3 au 9 juillet, marquée par un épisode de canicule qui a touché six départements de la région, dont le Rhône, l’Isère, l’Ain et la Loire.

Cependant, cette hausse reste «dans les variations habituellement observées», selon le bilan dressé par la Cellule d’intervention de Santé publique en région (Cire). «Les deux classes concernées par cette augmentation sont les 15-64 ans et les 65 ans et plus, sans qu’un excès significatif ne soit observé», précise la Cire.

Une augmentation des recours aux soins pour des pathologies en lien avec la chaleur a été observée chez les moins de 15 ans et les plus de 75 ans dans les associations SOS Médecins (51 consultations soit respectivement 0,5% et 1% de l’activité) et chez les adultes de plus de 15 ans et les personnes âgées de plus de 75 ans dans les services d’urgences (159 passages, soit 2% de l’activité, ayant donné lieu à 108 hospitalisations).

Date de dernière mise à jour : 25/09/2017