Burundi : le deuxième vice-président s'enfuit à l'étranger

Burundi : le deuxième vice-président s'enfuit à l'étranger

Le deuxième vice-président du Burundi, membre éminent du parti au pouvoir, Gervais Rufyikiri, a fui le pays et a trouvé refuge en Belgique, appelant le président Pierre Nkurunziza à renoncer à un 3e mandat, a-t-on appris de sources concordantes. "J'ai quitté le Burundi (...) parce que je n'étais plus capable de continuer à soutenir l'attitude du président de la République, sa volonté de conduire le peuple burundais sur la voie de l'illégalité", a-t-il déclaré sur France 24 mercredi soir. Dans une lettre officielle, dont l'AFP a eu copie, il a appelé le chef de l'Etat à "retirer" sa candidature à la présidentielle du 15 juillet dans l'"intérêt du peuple burundais".