Baisse des APL: Macron ne pouvait-il pas dire non

Le Canard Enchaîné relate cette semaine la colère du chef de l'Etat au sujet de la baisse des APL, qu'il jugerait être une "connerie sans nom".

"Une connerie sans nom". Voilà comment le chef de l'Etat aurait qualifié la baisse des APL de cinq euros, pour tous les bénéficiaires. Selon Le Canard Enchaîné, c'est le 26 juillet, devant les dirigeants de la majorité, qu'Emmanuel Macron se serait montré particulièrement agacé sur la mesure. Celle-ci avait été annoncée quatre jours plus tôt par Matignon. L'annonce, en effet, avait immédiatement déclenché un véritable tollé, beaucoup y voyant une mesure injuste, frappant indistinctement l'ensemble des bénéficiaires.