Au QG de Fillon, la droite entre larmes et amertume

Fillon! Fillon!", scandent les militants LR quand François Fillon apparaît sur scène pour prendre acte de sa défaite. Mais le coeur n'y est plus. Arrivés quelques secondes auparavant, ses proches ont la mine défaite. Pénélope Fillon est présente, discrète comme toujours. Certains membres de l'équipe de campagne pleurent. A 20h, ils ont eu la confirmation de ce qu'ils redoutaient déjà depuis plusieurs dizaines de minutes, au fil des rumeurs plus sombres les unes que les autres: le miracle n'a pas eu lieu. Le candidat de la droite et du centre ne sera pas au second tour. Non seulement il est éliminé mais il est talonné par Jean-Luc Mélenchon. Le désastre n'est même pas une surprise. C'est presque en silence qu'ils ont accueilli la nouvelle.

Tous nos articles sur la présidentielle 2017

"Cette défaite est le mienne. C'est à moi et à moi seul qu'il revient de la porter", déclare sobrement François Fillon devant la petite foule de ses partisans. Et de donner ses consignes de vote pour le second tour, alors que certains militants crient déjà "non! Non!". "Je ne le fais pas de gaieté de coeur mais (...) je voterai en faveur d'Emmanuel Macron". Il s'attarde quelques secondes sous les applaudissements, murmure "merci beaucoup", puis le candidat disparaît déjà derrière le lourd rideau bleu.

Date de dernière mise à jour : 01/05/2017