Attentats en Catalogne

L’attaque terroriste revendiquée par l’Etat islamique a fait au moins 14 morts et 130 blessés. Quatre suspects ont été arrêtés et un autre est en fuite, selon les autorités espagnoles.

Scène d'horreur à Barcelone. Puis à Cambrils, station balnéaire au sud-ouest de la capitale catalane. Jeudi après-midi, une fourgonnette a délibérément foncé dans la foule sur l'avenue la plus touristique de la ville,  faisant au moins 14 morts et 130 blessés. Quelques heures plus tard, un autre véhicule fauche là aussi des passants sur la promenade de bord de mer de Cambrils. Les victimes recensées sont au moins de 35 nationalités différentes, les endroits touchés étant particulièrement touristiques.

Quatre personnes ont été arrêtées en lien avec ces attaques, dont la première à Barcelone a d'ailleurs été revendiquée par l'Etat islamique dans un communiqué diffusé par son agence de propagande Amaq.

Deux attaques en une soirée

Il est 17 heures lorsqu'une fourgonnette blanche percute la foule sur les Ramblas, l'avenue de Barcelone la plus fréquentée par les touristes espagnols et étrangers. Sur place, des témoins ont décrit des scènes de chaos et de panique parmi les piétons.

La zone de l'attentat a immédiatement été fermée par un cordon de sécurité. La police a demandé aux habitants de rester chez eux et d'éviter les déplacements non indispensables. Des blessés ont été emmenés sur des civières vers un grand magasin de la chaîne Corte Ingles, apparemment pour recevoir les premiers soins.

A Cambrils, une ville touristique à 120 km au sud de Barcelone, six civils et un policier ont été blessés quand des "terroristes présumés" ont foncé dans la foule. Les cinq occupants de la voiture - dont certains portaient des ceintures d'explosifs qui se sont révélées factices - ont été abattus par la police.

Plus d'une dizaine de morts

Même si le bilan reste provisoire, l'attaque à Barcelone a fait au moins 14 morts et 130 blessés. 


 

Date de dernière mise à jour : 04/09/2017