Attentat à New York : un terroriste sans remords

En pleine rue, un adolescent se laisse emporter par le chagrin, à New York, après l'attaque terroriste survenue mardi 31 octobre. Il reste figé de longues minutes devant quelques bougies, quelques fleurs déposées par les habitants en hommage aux victimes de l'attentat. Un instant de recueillement qui contraste avec le bruit incessant des sirènes dans Manhattan. C'est au milieu d'un dispositif de sécurité impressionnant que les New-Yorkais doivent reprendre leurs habitudes.


En pleine rue, un adolescent se laisse emporter par le chagrin, à New York, après l'attaque terroriste survenue mardi 31 octobre. Il reste figé de longues minutes devant quelques bougies, quelques fleurs déposées par les habitants en hommage aux victimes de l'attentat. Un instant de recueillement qui contraste avec le bruit incessant des sirènes dans Manhattan. C'est au milieu d'un dispositif de sécurité impressionnant que les New-Yorkais doivent reprendre leurs habitudes.

Sayfullo Saipov inculpé pour terrorisme

Mercredi 1er novembre, la camionnette meurtrière a été évacuée et la piste cyclable empruntée par l'assaillant a pu rouvrir. Mais pour les enquêteurs, un long travail commence. Dans cet hôpital, ils ont interrogé pendant de longues heures Sayfullo Saipov, blessé à l'abdomen. Un homme sans remords qui se dit satisfait de son acte. Puis l'immigré ouzbek a été présenté à la cour fédérale et inculpé pour terrorisme.