Airbnb étend la collecte de la taxe de séjour

Airbnb collecte la taxe de séjour dans 31 nouvelles villes françaises depuis lundi. Des accords signés en avril ont permis d'étendre ce système qui était déjà en place dans une vingtaine de villes françaises et qui a permis au géant américain des services de location de logement de collecter et reverser quelque 67 millions d'euros dans une vingtaine de villes françaises. Le but: améliorer son image face à un durcissement de la législation dans le monde sur son secteur d'activité. La taxe de séjour est destinée à améliorer l'offre touristique. Mais sa collecte est un sujet de rivalité entre hôteliers et plateformes de locations.

Date de dernière mise à jour : 13/05/2017