Affaire Troadec : au cœur du drame

Hubert Caouissin aurait assassiné les quatre membres de la famille Troadec pour une sombre affaire d'héritage dissimulé. S'il a reconnu les faits, l'enquête se poursuit pour tenter de déterminer les motivations exactes du beau-frère de Pascal Troadec. En effet, rapidement, la thèse d'un trésor caché par le chef de famille a émergé. Une piste prise au sérieux par la police qui a ouvert une enquête patrimoniale.

Lire aussi Affaire Troadec : les macabres découvertes des enquêteurs

Selon le quotidien breton Le Télégramme, il pourrait d'agir d'un trésor disparu pendant la Seconde Guerre mondiale. Des lingots et des pièces d'or tombés dans la rade de Brest en juin 1940, lors du chargement du trésor de la Banque de France. Un magot qui n'aurait jamais été retrouvé. À l'époque, le ministre des Finances avait organisé l'évacuation de l'or vers les États-Unis, les Antilles, le Sénégal, etc. Au total, 736 tonnes du précieux métal avaient ainsi été stockées à Brest. Mais, face au rapprochement rapide des Allemands, l'évacuation avait dû se faire à la hâte. Dans la précipitation, un colis était tombé à l'eau et n'avait jamais été officiellement retrouvé.

50 kilos d'or

Une histoire digne d'un roman, mais qui n'aurait pourtant rien de fictif.  LeTélégramme a retrouvé la fille dont le père a remonté les lingots tombés au fond du port de Brest. « Ces 50 kilos d'or, c'est Joseph, mon père, avec trois amis, qui les ont remontés du fond du port de Brest, en juin 1940, quelques jours après que tout l'or de la Banque de France est parti par bateaux », confie cette femme au quotidien. « Ils ont mis peu de temps à découvrir l'endroit, quai de Laninon, où l'or était tombé. Une nuit, ils sont allés le chercher. Deux ont plongé, deux ont guetté, dont mon père. En moins d'une heure, ils ont remonté la cargaison à la surface. » La femme raconte que son père a ensuite caché le trésor sous le bois de chauffage de sa tante.

Mais, à la fin de la guerre, il prend peur, car la Banque de France recherche cet or disparu. Paniqué, il décide alors de s'en débarrasser en le déposant dans un immeuble désaffecté… dans le quartier de la Recouvrance. C'est précisément à cet endroit que le père Troadec, un ancien plâtrier, aurait découvert ce trésor en réalisant des travaux dans l'immeuble en 2006. Un or « qui a brisé » la famille, confie la mère de Pascal et Lydie Troadec.