Affaire Penelope Fillon : les premiers témoins entendus

Ils sont les témoins clés dans l’affaire dite des emplois fictifs de Penelope Fillon. Christine Kelly, journaliste, et Michel Crépu, ancien directeur de la Revue des Deux Mondes, ont été auditionnés chacun leur tour par des policiers du Parquet financier vendredi, afin de déterminer si Penelope Fillona effectivement travaillé comme attachée parlementaire pour son mari, et pour le Revue des Deux Mondes. Pour Christine Kelly, biographe de François Fillon, Penelope Fillon ne collaborait pas avec son mari en 2007 : "Elle était à Matignon, et elle ne travaillait pas à ce moment-là. Ça ne veut pas dire qu’elle n’a jamais travaillé avec son époux".

"Je ne l’ai jamais rencontrée"

La Revue des Deux Mondes, propriété d’un ami de François Fillon, a embauché Penelope Fillon comme conseillère littéraire, au salaire de 5 000 euros bruts par mois. Pourtant, seules deux notes de lectures écrites sous son pseudonyme « Pauline Camille » auraient été publiées. "J’ignorais totalement qu’il y avait une conseillère littéraire dans la toute petite équipe de la Revue des Deux Mondes. Je ne l’ai jamais rencontrée, je ne lui ai jamais parlé, je ne lui ai jamais écrit…", explique Michel Crépu.