À partir de quel niveau sonore met-on en danger son audition

Ecouter de la musique, danser en discothèque, aller à un concert de rock, tous ces comportements peuvent détériorer votre ouïe. À l’occasion de la journée de l’audition, on fait le point en infographie sur les niveaux sonores dangereux pour l'oreille humaine.

Ce 9 mars, c’est la journée nationale de l’audition. Pour cette 20e édition, l’accent est mis sur le danger des smartphones pour l’ouïe des jeunes. La loi fixe leur volume maximal à 100 décibels, hors, à partir de 85 décibels, une écoute prolongée s’avère déjà dangereuse. A ce niveau sonore, notre oreille ne peut supporter seulement 4 minutes d’exposition.

Dans les transports en commun, la tentation est grande de pousser le volume au maximum pour couvrir le bruit extérieur. Une fois une cellule auditive morte, elle ne se régénère plus jamais naturellement. 

Les jeunes s’exposent également à d’autres risques. Concerts de rock, boîtes de nuit, bars ou restaurants bruyants, ces lieux dépassent les 110 décibels. A ce seuil, les cellules auditives commencent à se détruire dès quelques secondes. Découvrez en infographie ce qui est supportable, ou non, pour vos oreilles.

 

Date de dernière mise à jour : 11/03/2017