1,2 milliard de crédits débloqués

Il fallait bien mettre un peu de baume au cœur des militaires. La grande muette, qui vient de vivre une séquence douloureuse avec l’annonce des annulations de crédits de 850 millions d’euros pour 2017, à l’origine de la démission deux semaines plus tard du très respecté chef d’état-major des armées Pierre de Villiers, va bénéficier d’un dégel de 1,2 milliard de crédits sur le 1,9 milliard bloqué en 2017. C’est Florence Parly, la ministre des Armées, qui l’annonce dans le Journal du Dimanche,espérant par là montrer aux militaires et à l’opinion publique toute sa détermination à sauvegarder au maximum ses intérêts budgétaires récemment malmenés. «Je suis en discussion pour que des crédits gelés en 2017 soient dégelés. C’est déjà le cas depuis jeudi pour 1,2 milliard d’euros qui nous seront restitués par anticipation dès ce mois-ci», a-t-elle expliqué dans l’hebdomadaire dominical. Ces dégels, qui interviennent normalement en fin d’année, vont donner plus de latitude au ministère et à la Direction générale de l’armement (DGA) dans la gestion de leur trésorerie et le paiement des factures, explique-t-on de source gouvernementale.

Date de dernière mise à jour : 25/07/2017