Réforme de 1962

Cette réforme résulte essentiellement de la volonté du général de Gaulle de donner à ses successeurs une plus grande légitimité, car il estimait qu'ils n'auraient pas la même légitimité historique que lui. Il craignait leur faiblesse par rapport aux députés élus directement par la nation et il pensait que les grands électeurs choisiraient un président qui aurait été l'incarnation du parlementarisme avec lequel la Vème république avait voulu rompre. 

La chronologie de la réforme est aussi passionnante que celle d'un roman dans lequel de Gaulle fait une sorte de pari sur le suffrage universel contre le monde politique.Cette période est également un laboratoire d'essai de la plupart des dispositions de la Constitution de 1958 : 

Date de dernière mise à jour : 07/08/2017