La loi d'okun

La Loi d'Okun établit une relation entre le taux de croissance (PIB) et la variation du taux de chômage. Il détermine qu'il faut une croissance du PIB supérieur à 3% en moyenne pour faire baisser le chômage. Ce taux varie selon les pays, car il dépend de deux facteurs : l'évolution de la population active et de la productivité du travail.